Le Cabinet d'expertise

RENCONTREZ

Le Cabinet d’expertise

Le cabinet René Millet est spécialisé dans l’expertise de tableaux et de dessins anciens depuis 1994.

Fondateur et expert en tableaux et dessins anciens

René millet

Département des tableaux anciens

Norma Thorel

Responsable du département des dessins anciens

Dorothée Cichon

Fondé en 1994 par l’expert en tableaux et dessins anciens René Millet, le cabinet authentifie chaque année plus de 12.000 œuvres peintes ou sur papier présentées aux enchères publiques. Une équipe de 5 spécialistes répond à plus de 10.000 demandes d’expertises annuelles, émanant de la centaine de maisons de ventes et commissaires-priseurs partenaires ou de particuliers. Installé à quelques encablures du mythique Hôtel Drouot, centre névralgique du marché de l’art international, le Cabinet René Millet se déplace partout en France et dans le monde pour procéder aux authentifications.

De la peinture gothique primitive jusqu’aux chefs-d’œuvre retrouvés de grands maîtres anciens tels Tiepolo, Jacques-Louis David et Brueghel, le Cabinet René Millet met son expertise au service de la valorisation des œuvres depuis leur découverte chez les particuliers jusqu’à leur acquisition aux enchères par des collectionneurs ou des institutions muséales.

Département des tableaux anciens

Lisa Flamigni

Département des tableaux anciens et administration du Cabinet René Millet

Nathalie Polnecq

NOTRE MÉTHODE

Les étapes de l’expertise

L’observation, la manipulation, la documentation ou encore les analyses scientifiques sont autant d’étapes indispensables à nos procédés d’authentification.

Le premier contact avec l’œuvre

Les experts du Cabinet René Millet prennent soin de regarder attentivement toutes les photos de tableaux et de dessins qui leur sont adressées. Ces demandes d’expertises sont majoritairement envoyées par les maisons de ventes aux enchères et les commissaires-priseurs partenaires du Cabinet René Millet mais également par des particuliers souhaitant connaître la valeur de leur bien. Grâce à ces photographies, René Millet et son équipe pourront appréhender la qualité de l’œuvre et émettre une première hypothèse sur son auteur, avant de pouvoir la découvrir en vrai.

L’œil de l’expert

Les experts auront nécessairement besoin de manipuler les œuvres pour procéder à leur authentification. Dans le cas où les tableaux et les dessins ne pourraient pas être transportés jusqu’au siège parisien du Cabinet, René Millet et ses collaborateurs pourront se déplacer pour venir les examiner.

La recherche documentaire

Riche de plus de 10.000 ouvrages, catalogues raisonnés, archives de ventes publiques et livres de référence sur les artistes, la bibliothèque du Cabinet René Millet offre une formidable source d’informations pour les experts. Les spécialistes rendent également régulièrement dans des centres de documentation comme celui du Louvre ou de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) pour procéder à leurs recherches et retracer l’historique des œuvres.

Consolider l’authentification

Le Cabinet René Millet peut avoir recours à des analyses scientifiques complémentaires (radiographie, fluorescence sous UV, réflectographie infrarouge…) pour confirmer une authentification. Tous les renseignements éclairant l’histoire des œuvres et le contexte de leur réalisation seront consignés dans une fiche descriptive accompagnée d’une estimation. Pour évaluer la valeur des tableaux et dessins sur le marché de l’art, les experts du Cabinet René Millet s’appuient sur différentes bases de données compilant les derniers résultats d’enchères.

Soutenir l’œuvre jusqu’à la vente

Une fois l’authentification finalisée, si les propriétaires de l’œuvre souhaitent la mettre aux enchères, le Cabinet Millet sera mobilisé pour la soutenir jusqu’à sa mise en vente notamment lors des expositions publiques précédant la vente en apportant précisions et détails complémentaires aux personnes intéressées. Le jour de la mise aux enchères, la présentation de la pièce sera faite par le Cabinet René Millet.

INTERVIEW

3 Questions à René Millet,
fondateur du cabinet d’expertise

De sa vision du métier d’expert aux récits de ses plus belles découvertes, René Millet se livre sur son parcours.

« Je me place toujours du côté des œuvres. Peu importe qu’elles soient abîmées, encrassées, oubliées depuis longtemps, chacune d’elles peut potentiellement être un chef-d’œuvre »,

René Millet expert en tableaux et dessins anciens et fondateur du cabinet d’expertise

Pourquoi avez-vous eu envie de devenir expert en tableaux et dessins anciens ?

La passion de l’art ancien me vient de mon grand-père, collectionneur à ses heures et grand amateur de peinture qui m’offrait des livres sur Rembrandt ou Delacroix dès mon plus jeune âge. J’ai toujours été captivé par l’histoire que racontait ces tableaux et dessins anciens. Aujourd’hui encore, j’aime prendre le temps d’observer la manière dont leurs auteurs vont décider de construire un récit à travers la lumière, les couleurs, l’organisation de la scène… Quels ont été les choix narratifs et iconographiques faits par les peintres et les dessinateurs pour révéler le sujet de leur composition. Le métier d’expert me permet de pouvoir écouter chaque jour la petite musique de ces œuvres, de ressentir leur narration à la manière d’un opéra perpétuel. Afin de comprendre au mieux l’écriture de chaque artiste, de déceler la particularité de leur style, leur touche, il est pour moi essentiel de continuer à parfaire mon œil.

De quelle manière perfectionnez-vous votre œil d’expert ?

J’essaie de voir un maximum d’œuvres en me rendant dans les musées et en allant voir les expositions en cours. Les contempler me permet d’affiner mon sens de l’observation. De la même manière, il est primordial pour moi de pouvoir examiner chaque peinture et chaque dessin en vrai, de les avoir sous les yeux et de les regarder sous toutes les coutures. Je me place toujours du côté des œuvres. Peu importe qu’elles soient abîmées, encrassées, oubliées depuis longtemps, chacune d’elles peut potentiellement être un chef-d’œuvre. Depuis la création du Cabinet d’expertise en 1994, nous avons d’ailleurs eu l’occasion de découvrir des réalisations de grands maîtres tels Tiepolo ou Jacques-Louis David qui étaient perdues depuis bien longtemps…

Quelles ont été les plus belles découvertes de votre carrière d’expert ?

Nous avons eu la chance de découvrir des chefs-d’œuvre qui éclairent de manière nouvelle la connaissance en histoire de l’art. Je pense tout d’abord à la première représentation d’un chasseur avec ses chiens, antérieure à celle qui étaient jusqu’alors consignée, que nous avons pu identifier et qui a pu rejoindre les collections du musée de la Chasse et de la Nature. A la fin des années 1990, nous avons également authentifié l’un des panneaux perdus d’un peintre gothique allemand connu sous le nom du Maître de Karlsruhe, qui figure aujourd’hui dans un musée allemand. Souvent, les découvertes d’œuvres importantes se produisent grâce aux échanges que nous pouvons avoir avec leurs propriétaires. Je me souviens notamment d’un déjeuner chez des particuliers en Normandie, après avoir terminé l’inventaire de leurs tableaux. A la fin du repas, la conversation s’oriente sur un étage supérieur de la maison auquel nous ne nous étions pas rendus. Une fois montés, nous avons découvert un dessin de Jacques-Louis David, grand maître du néo-clacissime, qui a été vendu par la suite à plus de 500.000 euros.