Joseph HEINTZ le JEUNE (Augsbourg vers 1600 - Venise 1678)

Le Mariage avec la Mer du doge Domenico Contarini avec le patriarche et l’ambassadeur de France

Toile
175 x 215 cm
Signé et daté en bas à gauche JOSEF HENZ DI AUGUSTA F. 1673

Estimation

150 000 / 200 000 €

Date et lieu de vente

6 juillet 2024 - Bourges

Fiche descriptive

Provenance :
Collection du comte de Mesmes d’Avaux ;
Collection des Isnard, Avignon ;
Collection privée berrichonne depuis 1990.

Exposition :
Rencontres à Venise, Étrangers et Vénitiens dans l’art du XVII° siècle, Ajaccio, Palais Fesch, 2018, n°1, reproduit.

La scène se déroule entre le Palais Ducal, la Libreria, le Campanile, la Basilique et la Tour de l’Horloge. La scène se passe le jour de l’Ascension en 1673, le cortège des sénateurs et des procurateurs en toge rouge, après la célébration de la messe à la basilique San-Marco, se dirige vers le Môle en suivant le doge, Domenico Contarini, reconnaissable par l’ombrelle dorée. Derrière lui deux sénateurs tiennent l’épée bénie offerte à Venise par le pape Sixte IV à la fin du XVe siècle. Sur la rive est amarré le Bucentaure sur lequel la cérémonie va se poursuivre. Le doge est accompagné de l’ambassadeur de France Jean-Antoine de Mesmes, comte d’Avaux (1640-1709), commanditaire du tableau. Venise est le premier poste officiel de ce jeune ambassadeur originaire d’une grande famille de juristes toulousains et qui continuera sa carrière à La Haye et à Stockholm. Venise étant en paix à cette époque, Jean-Antoine de Mesmes s’occupe essentiellement de faire rentrer quelques tableaux vénitiens dans les collections royales.
Etant donné l’identité du commanditaire le sujet attendu serait la réception de l’ambassadeur par le doge mais ici c’est bien un autre évènement qui est commémoré : la fête de la Sensa, l’une des plus importantes fêtes de la République qui célèbre le mariage du Doge et de la mer tous les ans le jour de l’Ascension.

« Augusta » dans la signature du tableau fait référence à Augsbourg, la ville dont Heintz est originaire. Il y naît aux alentours de 1600, fils de Joseph Heintz actif à la cour de Rodolphe II, Joseph Heintz le jeune est d’abord formé par son beau-père Matthaüs Gondolach puis par Matthias Kager. Il est actif à Venise de 1625 jusqu’à la fin de sa vie. Il y acquiert rapidement une certaine renommée. Précurseur des Vedutistes du XVIIIe siècle tels que Canaletto ou encore Guardi, Heintz est connu pour ses représentations des fêtes religieuses et profanes de la ville de Venise. Dans ses tableaux il se consacre à la narration du quotidien vénitien en mettant en scène des évènements de la vie locale. Le goût typiquement nordique pour la description du réel pousse le peintre à traiter avec une grande précision les espaces urbains dans lesquels se déroulent les scènes ainsi que les figures, nombreuses, qui sont traitées avec vivacité et détails. Dans notre tableau ce qui impressionne, outre le format, c’est effectivement la quantité et la variété de personnages représentés. Plusieurs scènes ont lieu en même temps : le cortège qui sort de la basilique, le marché sous les arcades à gauche, le spectacle sous le campanile et les gondoles au premier plan. Cette œuvre peut être rapprochée de La Procession du Rédempteur que Heintz a peint en 1648. Cette grande toile conservée au musée Correr (115 x 205 cm, voir F. Pedrocco, Vues de Venise de Carpaccio à Canaletto, Paris, 2002, p. 37, reproduit) illustre également une grande procession riche en détails.

Le tableau a très probablement dû être exposé au château des Caramans à Roissy, demeure construite par Jean-Antoine de Mesmes.

Maison de vente

Maîtres DARMANCIER & CLAIR
11 rue Fulton 18000 Bourges
Tél : 02 48 24 02 90 – Fax : 02 48 65 37 51
info@darmancier-clair.com